Résumé

Qui n’a jamais rêvé de gagner de l’argent sans rien faire ? C’est le principe des revenus passifs. Depuis quelques temps, dans le monde de la finance personnelle, on ne parle que d’eux. Et pour cause : presque tous ceux qui ont réussi à atteindre l’indépendance financière ont tous au moins une source de revenus passifs. Ils gagnent de l'argent en permanence... même en dormant !

Le revenu passif, qu'est-ce que c'est ?

Un revenu passif, c'est une activité qui génère de l’argent de manière automatique, et sans que vous n’ayez à faire d’efforts en permanence. C’est en quelque sorte, une rentrée d’argent qui ne demande pas ou peu d’efforts pour être générée.

Plutôt que d’être payé une seule fois pour le travail que vous faites, vous créez quelque chose (ou créez de la valeur) qui va permettre d'être payé indéfiniment.

Toutefois, n’imaginez pas qu’un revenu passif va vous permettre de gagner de l'argent sans rien faire ! Il s'agit plutôt de mettre en place une activité qui vous permettra de continuer à générer de l’argent, même quand vous ne faites pas d'effort particulier. 

Quelle que soit l’activité visée, cela nécessitera forcément des efforts de votre part, surtout au départ.

À terme, les revenus passifs porteront leurs fruits, régulièrement et sur le long terme.

Gagner de l’argent facilement grâce aux revenus passifs

Développer un revenu passif peut vous permettre de mieux gagner votre vie, que vous souhaitiez en faire votre activité principale, ou que essayiez simplement de gagner un peu plus d’argent chaque mois.

Si vous êtes salarié à temps plein, un revenu passif permet de générer un complément de revenu sans compromettre votre activité principale.

Quels sont les avantages de créer un revenu passif ? 

En choisissant les bonnes sources de revenus passifs, vous pourrez dégager plus de temps libre pour profiter de la vie et des choses que vous aimez. 

Autre avantage : vous allez diversifier vos sources de revenus. En effet, disposer d’un autre type de revenu que votre salaire vous permettra de limiter la casse si vous perdez votre emploi, ou même si vous souhaitez vous absenter de votre travail pour vous consacrer à d’autres projets. 

Vous pourrez utiliser les revenus passifs pour faire face aux dépenses courantes, améliorer votre niveau de vie, ou encore les réinvestir pour créer d’autres sources de revenus passifs.

Ultime avantage, la fiscalité. En effet, certains revenus passifs sont moins taxés que le salaire. D’autres peuvent vous permettre de bénéficier d’avantages fiscaux. 

Revenu passif : par où commencer ? 

Il existe des centaines de façons de gagner de l’argent avec un revenu passif. La plus populaire, bien sûr, c’est l’investissement immobilier locatif. Mais il en existe bien d’autres !

Les sources habituelles de revenu passif sont les intérêts des obligations, les loyers, les royalties, les dividendes des actions, etc.

Récemment, Internet a ouvert beaucoup plus d’opportunités pour gagner un revenu passif. Aujourd’hui, les possibilités s’étendent de la formation en ligne à la vente de tous types de produits digitaux, ebooks, photos, en passant par le crowdlending et le crowdfunding immobilier. 

Comment choisir ? La meilleure solution, c’est encore de vous lancer dans une activité qui mette à profit votre expérience et vos compétences, et surtout qui vous passionne.

12 idées de revenus passifs qui fonctionnent vraiment

1 - Se lancer dans l’investissement immobilier

L’investissement immobilier est un grand classique du revenu passif. Ce n’est pas pour rien que la plupart des grandes fortunes ont investi au moins une partie de leur capital dans la pierre. Réaliser un investissement locatif demeure un moyen sûr de se constituer un patrimoine tangible en percevant des revenus locatifs. 

L'avantage, c'est qu'il existe aujourd'hui de nombreuses façons de se lancer dans l’immobilier. Vous pouvez aussi déléguer la gestion locative pour économiser du temps et des contraintes.

Investir dans la pierre nécessite cependant de disposer d’un certain capital de départ et/ou de pouvoir accéder au crédit immobilier. Ce n’est pas votre cas ? Pas de problème ! D’autres solutions existent. 

2 - Investir sans apport grâce au crowdfunding immobilier

Si vous disposez de petits moyens, mais que vous souhaitez malgré tout investir dans la pierre, vous pouvez vous tourner vers le crowdfunding immobilier, un secteur en pleine ébullition !

Il existe des plateformes innovantes qui permettent d'investir dans l'immobilier, même avec un petit budget, et de percevoir régulièrement des revenus locatifs.  

L’investissement immobilier dès 10 euros avec Bricks.co

Vous aimeriez investir dans l'immobilier mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous êtes paniqué à l'idée de tout gérer vous-même ? Bricks.co trouve, finance et gère pour vous votre investissement locatif. Tout se passe en quelques clics, via une plateforme en ligne sécurisée. Le plus : vous pouvez investir dès 10 euros seulement. 

3 - Investir en crowdlending, ou prêt participatif

Le crowdlending, c’est tout simplement le fait pour des particuliers d’investir dans des entreprises en leur prêtant de l’argent, via une plateforme spécialisée. Le principe est simple : vous prêtez à l’entreprise un certain montant. Celle-ci vous le rembourse par la suite, avec intérêts, et cela pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. 

Lorsque le prêt sera débloqué, les investisseurs seront remboursés tous les mois du capital et des intérpets de l’emprunt, comme une banque en fait, en fonction de leur participation au projet. 

Investir en crowdlending permet d’investir selon ses moyens en profitant de rentabilités intéressantes (entre 3 et 11% selon les projets, voire plus). 

Gardez à l’esprit que tout investissement comporte une part de risques, et le crowdlending ne fait pas exception à la règle. La sagesse populaire (et l’équipe de Bricks) vous conseille de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier.  

4 - Investir dans les crypto-monnaies

Au même titre que d’autres actifs, les crypto-monnaies peuvent rapporter des revenus passifs intéressants. 

Néanmoins, les monnaies virtuelles suscitent à la fois convoitise et la défiance. C’est compréhensible, quand on voit la forte volatilité de ces actifs. 

Ces actifs virtuels présentent toutefois des opportunités de rendement incomparable.

Attention à utiliser des plateformes sûres comme Coinbase, eToro, Binance, ou encore Revolut si vous souhaitez investir en crypto-monnaies.

5 - Investir dans des actions à dividende

Certains investissements en bourse peuvent vous fournir un revenu passif sans trop de travail. Certaines actions en particulier permettent de percevoir des dividendes intéressants (revenus versés par l'entreprise aux actionnaires, une ou plusieurs fois par an). 

Comme pour tout investissement, la prudence est de mise, et nous vous encourageons à vous former avant de vous lancer dans l’investissement boursier. Vous devrez notamment vous intéresser aux rapports financiers, aux valeurs de rendements, et bien d’autres choses encore.  

Si vous débutez sur les marchés boursiers, il ne faut pas hésiter à bien vous renseigner, ou à contacter un conseiller financier avant de vous lancer. 

6 - Lancer son blog et sa chaîne Youtube pour les monétiser

Vous êtes passionné de cuisine, de crypto-monnaies, d’art ou de photographie : avez-vous pensé à lancer votre blog ? Si celui-ci a du succès, il peut devenir une véritable source de revenu passif. Pour cela, vous devez être capable de séduire une large audience, et y intégrer de nombreux contenus attractifs et instructifs. Plus vous aurez de visiteurs mensuels et plus tout ce qui viendra de votre blog aura de la valeur. Choisissez un sujet qui vous passionne vraiment, et que vous aurez à cœur de partager avec votre communauté. 

Une fois que votre blog aura acquis un trafic suffisant, il vous sera alors possible d’en monnayer l’audience, au travers d’e-mailing, de publicité, d’article sponsorisé, par exemple. Si vous vous sentez l’âme d’un écrivain, vous pouvez même vous lancer dans la rédaction d’un ebook afin de le commercialiser. 

Comment lancer son blog ?  

Pour créer votre blog en ligne, vous aurez besoin de trois choses : 

  • un nom de domaine
  • une solution d’hébergement pour votre site web
  • un système de gestion de contenu (CMS), comme Wordpress par exemple

Et bien sûr, du contenu de qualité. 

C’est tout ! 

Notez que la création d’un blog peut exiger du temps. Soyez patient et régulier. Une fois votre contenu mis en ligne, vous pourrez commencer à le monétiser et à engranger des revenus passifs.   

Comment monétiser sa chaîne YouTube ?

Si vous souhaitez monétiser votre chaîne , il suffit d'intégrer des annonces publicitaires dans vos vidéos. Cela vous permet d’être rémunéré en fonction du nombre d’internautes qui les ont vues. Une fonctionnalité de YouTube est prévue à cet effet. En complément, vous pouvez également faire des placements de produits pour des entreprises partenaires.

>> À lire aussi : Épargne : 6 astuces simples et (vraiment) efficaces pour mettre de l’argent de côté

7 - Créer un revenu passif en créant des cours en ligne  

Avec l’essor du télétravail, vendre des formations en ligne est l’une des meilleures idées de revenus passifs en 2022. Vous êtes spécialisé dans un domaine particulier, comme l’histoire, le marketing, ou encore la musique, une pratique sportive, les arts créatifs… Pourquoi ne pas tenter de monétiser votre savoir via des cours en ligne ? De nos jours, tout ce qui est en lien avec la formation ou le partage d'expertise peut être très intéressant à exploiter.

Domestika, Podia, Kajabi, Teachable…Il existe un grand nombre de plateformes spécialisées dans la création et la vente de cours en ligne. Sur ces sites, vous pouvez vendre vos connaissances à d’autres internautes sous forme de cours en ligne. 

Si vous le préférez, vous pouvez même créer votre propre site internet pour cette activité. Cela vous permettra au passage d’optimiser votre chiffre d’affaires, en évitant les frais habituels prélevés par les plateformes. 

Vendre des cours ou des formations en ligne représente ainsi un excellent moyen de s'offrir un revenu passif, et ce, avec un investissement de départ quasi nul.

8 - Vendre ses photos et ses vidéos à des banques d’images

Vous aimez la photographie ? Que vous soyez un photographe amateur ou confirmé, vous pouvez tenter de vendre vos photos et vidéos à des banques d’images. C’est potentiellement un excellent moyen de gagner un revenu passif, à condition toutefois de maîtriser les bases de la photographie, et de disposer d’un matériel adapté. 

Au départ, vous avez surtout besoin d’un bon appareil photo, bien que de nos jours, les smartphones peuvent être suffisamment performants. Certaines plateformes en ligne proposent aux internautes de télécharger des images libres de droit. Les plus connues se nomment Shutterstock, Adobe Stock, Fotolia, ou encore Getty Images. Les photos proposées sur ces plateformes sont généralement achetées sous forme de forfaits par des entreprises en quête de visuels pour illustrer leurs supports de communication. 

Toutefois, le revenu passif généré par cette activité est généralement assez faible. Gardez en tête qu’il faut disposer d’un gros volume de photos pour pouvoir générer des revenus intéressants. 

9 - Gagner un revenu passif grâce au marketing d'affiliation

Ce terme vous est peut-être inconnu, mais vous en avez déjà forcément rencontré en parcourant le web. Le marketing d’affiliation est un système de partenariat gagnant-gagnant. Il vous permet de gagner une commission en faisant la promotion des produits ou services d’une autre entreprise. 

Chaque fois qu’un internaute achète un produit ou un service chez votre partenaire grâce à votre recommandation (en utilisant un lien affilié), vous touchez une commission.

Si vous avez un site internet ou un blog sur un sujet particulier, le marketing d'affiliation peut être une excellente source de revenu passif. Certains programmes d'affiliation peuvent vous payer des commissions récurrentes pendant plusieurs années, sans la moindre action de votre part. 

Pour cela, vous devez bien choisir les produits et les services dont vous faites la promotion. Ne perdez pas de vue les attentes de votre audience, et privilégiez la qualité. 

10 - Louer votre logement en votre absence

Inexistante il y a encore quelques années, la sous-location immobilière s’est largement démocratisée depuis l’arrivée d’AirBnb, il y a un peu plus de dix ans. 

En effet, le fait de sous-louer votre résidence principale lorsque vous vous en absentez peut vous permettre de dégager d’importants revenus passifs. Cela peut être par exemple, à l’occasion d’un voyage, ou pendant les vacances scolaires, une période très appréciée des touristes. 

Aujourd’hui, il est très facile de proposer son logement à la location à des particuliers, de manière régulière ou occasionnelle sur une plateforme en ligne. On peut y louer son appartement, sa maison, ou encore une seule pièce de son logement, aux dates et aux conditions financières de son choix. 

Si vous êtes locataire, la sous-location immobilière est une astuce intéressante pour rentabiliser le coût de votre logement, en particulier si vous payez un loyer élevé, ce qui est malheureusement souvent le cas pour les jeunes dans les grandes villes. Pensez à vérifier votre contrat de location 

11 - Louer sa cave

Avez-vous pensé à louer votre cave, ou tout autre espace de stockage ? Dans les grandes villes, ces espaces sont particulièrement demandés. Si vous disposez d’une cave saine ou d’un local en bon état, vous pourriez le proposer à la location, et en tirer des revenus passifs entre 50 et 200 euros par mois, voire plus. 

Pour fixer le bon tarif, nous vous conseillons de faire un tour sur le site LeBonCoin ou Seloger pour avoir une idée des prix pratiqués dans votre quartier.  

Le petit plus : une cave est un local libre, c’est-à-dire qui n’est pas associée à la location d’un logement. La rédaction du bail n’est donc soumise à aucune réglementation. Conditions financières, durée de location, conditions de résiliation : à vous de choisir ! 

12 - Louer sa place de parking

Les parkings et garages sont un investissement immobilier au prix modeste qui offre un meilleur rendement que les logements et s’accompagne de contraintes minimales. 

Si vous vivez dans une résidence, vous disposez peut-être d’un emplacement de parking, d’un garage ou d’un box fermé. Si vous n’en avez pas l’usage, louer votre place de parking représente potentiellement une source très intéressante de revenus passifs. 

À Paris par exemple, la location d'une place de parking privé rapporte en moyenne 155 € par mois à son propriétaire. 

Conclusion

Dans la course à la liberté financière, les revenus passifs ont prouvé leur efficacité. Développés à grande échelle, ils peuvent vous permettre d’augmenter sérieusement votre niveau de revenus et de gagner de l’argent sans même y penser. Vous avez toutes les cartes en main pour commencer à créer des revenus passifs !